Histoire et projet

1-1 HISTORIQUE

 

1295-1764 : La Première Période
L’idée d’une chartreuse dans notre pays du Périgord date de Hélie VII, Comte du Périgord (1295 1311). Il en fixa le lieu, le but et les moyens de fondation et d’entretien.
Le lieu, c’est « Vauclaire » (Vallis Clara), qui est une vallée plaine d’agréments, mais
surtout, une vallée monastique. Ce qui caractérise le site de Vauclaire, c’est sa profonde solitude, son abbaye avec son cloître, son enclos, ses jardins et ses prairies.
Le but de la chartreuse, c’est la prière pour les morts, les chartreux devant célébrer les offices divines pour le salut de comte et de ses ancêtres.

 

1364-1581 : La deuxième période – Les persécutions – Les bienfaiteurs de Vauclaire
Les moines sont chassés de leur monastère pendant les luttes des Anglais avec les Français. Seuls quelques-uns restent dans l’abbaye et continuent leurs pieux exercices. Les autres partent pour Bordeaux où un notaire de la ville ayant grande réputation de religion et de charité leur donne en 1383 des maisons et un cellier ; en ce lieu les chartreux bâtissent un couvent.

 

1561-1616 : La troisième période – Les Martyrs de Vauclaire
Aux luttes politiques se succèdent les luttes religieuses. Les protestants pillèrent et saccagèrent le couvent de Vauclaire : vivres, ornements d’église, meubles. Trois religieux qui étaient restés sur les lieux furent massacrés et leurs corps jetés dans l’Isle. L’église et le cloître incendiés.

 

1616-1793 : La quatrième période – Période de gloire à Vauclaire

1700

1700

Les moines sont revenus. Ils ont reconstitué leur patrimoine et vécu paisiblement jusqu’à la révolution. 

1793 : La cinquième période
Il y avait dans la chartreuse 17 religieux de chœur et 3 frères convers.

En 1797, les chartreux ont été chassés et se sont réfugiés en Espagne et en Italie.

De 1797 à 1833, leurs biens ont été achetés par des propriétaires de la région.
Les chartreux revinrent en 1858 en achetant leur ancien patrimoine. Une légende dit qu’avant de se prononcer sur cet achat, ils ont tapé sur un statut : le tintement ne sonnait pas creux, d’où l’achat de la chartreuse.

1855

1855

En 1905, les moines furent proscrits, les biens vendus et les objets mobiliers livrés à un mercantilisme honteux.
En 1906, le Conseil Général estime qu’il y a lieu de construire en Dordogne un asile d’aliénés et de vieillards avec des quartiers séparés. Il charge donc Monsieur le Préfet de demander au liquidateur de la congrégation des chartreux un engagement écrit. La déclaration d’utilité publique doit être prononcée.
En novembre 1919, les premiers malades de Leyme sont arrivés à Vauclaire.

 

1919 sortie malade train

1919

 

En 1936, l’asile d’aliénés de Vauclaire a pris le nom d’hôpital psychiatrique. Sa gestion était assurée par un médecin directeur et une commission de surveillance.
En 1970, il prend le nom de Centre Hospitalier Spécialisé. L’établissement reçoit des malades des deux sexes. Il comporte également un service d’enfants et d’adolescents.

1965 vu du ciel

1970

Une circulaire ministérielle du 15 mars 1960 à décrit la politique de lutte contre les maladies mentales et donnée des directives pour mettre en place la sectorisation psychiatrique qui, en Dordogne, a été effective en 1965.

 

1280px-Montpon-Ménestérol_Vauclaire_(3)

Aujourd’hui