Partenariat

La loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires (HPST) a complété et modifié les formes de coopération :

 

  • Vers une Communauté Hospitalière de Territoire en Dordogne (CHT) :

Partout en France, les réflexions autour de la création de communautés Hospitalières de Territoire (CHT) se multiplient. L’Aquitaine ne fait exception et à l’initiative de l’Agence Régionale de Santé, une réflexion est en cours à l’échelle de la Dordogne.

Afin d’approfondir les collaborations inter hospitalières, une communauté hospitalière de territoire est donc en cours de constitution.

Cette initiative concerne tous les hôpitaux publics du territoire concerné : Bergerac, Périgueux/Sarlat, Vauclaire, Nontron, Ribérac, St-Aulaye, La Meynardie, Belves, Excideuil, Lanmary, Domme, St-Astier.

Cette création a pour objectif de permettre aux établissements de santé publics de s’organiser afin d’offrir une meilleure complémentarité sur le territoire et de faciliter la mise en place de filière de soins au sein de parcours de santé coordonnés permettant le fondement d’un pôle hospitalier public fort dont l’objet est de répondre aux besoins de santé de la population.

La mise en place progressive de la CHT doit permettre de renforcer l’attractivité des établissements membres, tant pour les patients que pour les professionnels de santé, dans une logique de « stratégie de groupe » entre les hôpitaux publics.

 

  • Vers un Groupement de Coopération Sanitaire en Santé Mentale sur le Territoire de la Dordogne :

En Aquitaine, l’Agence Régionale de Santé a souhaité mettre en place des Groupements de coopération Sanitaire sur le thème de la Santé Mentale, sur chaque territoire de santé.

Cette demande a pour but de permettre une amélioration des liens entre les secteurs psychiatriques et médico-sociaux, afin de favoriser une meilleure cohérence dans la prise en charge et l’accompagnement des patients usagers tout au long de leur parcours de vie. L’objectif des groupements de coopération Sanitaire est aussi de pallier des difficultés communes aux acteurs du champ de la santé mentale en termes de formation, de recrutement, de gestion du flux des usagers ou de tout autre thématique spécifique aux territoires de santé.

Ainsi pour le territoire de santé de la Dordogne, le Centre Hospitalier Vauclaire co-pilote avec la Délégation Territoriale de l’Agence Régionale de Santé la constitution d’un Groupement de coopération sanitaire auquel pourront participer :
o Les établissements autorisés en psychiatrie publics et privés,
o Les établissements sociaux ou médico-sociaux publics ou privés.

La finalité du projet est :

o D’assurer sur un territoire identifié, la coordination des professionnels intervenant en santé mentale, concernant le secteur de la psychiatrie et médico-social,

o Améliorer l’organisation de la filière de soins spécifiquement pour répondre à des situations identifiées comme n’ayant pas reçu de réponse pertinente et harmoniser ces réponses,

o Parvenir à une meilleure lisibilité du parcours de soins pour les usagers, leurs proches et les professionnels.

 

  • La participation du Centre Hospitalier Vauclaire au Contrat Local de Santé de la Communauté d’Agglomération Bergeracoise :

Les contrats locaux de santé constituent un dispositif innovant devant permettre d’améliorer l’état de santé de la population en conjuguant au mieux les politiques de santé publique menées par l’Agence Régionale de Santé, les services de l’Etat, les collectivités territoriales et les organisations de protection sociale.

Afin de faire converger les objectifs et les moyens de ces interventions, la loi de 2009 a conféré aux Agences Régionales de Santé la possibilité de conclure des contrats locaux avec les collectivités territoriales.

Ainsi le Centre Hospitalier Vauclaire participe à la mise en œuvre opérationnelle de l’axe stratégique concernant « la promotion de la Santé Mentale dans le cadre de vie » dans le cadre de la déclinaison du contrat local de santé de la Communauté d’Agglomération Bergeracoise dont il est partenaire.