Sectorisation en psychiatrie

 

La « sectorisation » ou la « psychiatrie de secteur » désigne le mode d’organisation administrative de l’offre de soins en psychiatrie et d’implantation des structures de soins sur un territoire de santé donné. La sectorisation marque la fin d’une approche asilaire de la maladie mentale, et la volonté d’ouvrir l’hôpital psychiatrique sur l’extérieur, notamment par la création de structures de soins de santé mentale en dehors des murs de l’hôpital.

Le secteur constitue une entité géographique et démographique. En effet, chaque secteur couvre un territoire et une population donnée. Depuis la loi du 31 décembre 1970 portant sur la réforme hospitalière, chaque département français est découpé en plusieurs secteurs géo-démographiques.

Comment est organisée la sectorisation au CH Vauclaire ?

Le secteur de psychiatrie est composé d’un ensemble de services et de structures relevant de l’offre de soins en santé mentale. Cette offre de soins s’est diversifiée avec le développement d’alternatives à l’hospitalisation autour, par exemple, des Centres médico-psychologiques (CMP), des Centres d’Accueil Thérapeutiques à Temps Partiel, des hôpitaux de jour. De même, d’autres types d’accueil se sont développés : appartements thérapeutiques, l’accueil familial thérapeutique, l’hospitalisation à domicile…

Par la diversification de l’offre de soins en psychiatrie, il s’agit de promouvoir le maintien ou l’intégration des personnes souffrant de troubles psychiatriques, au sein de la société, et de les accompagner dans la préservation d’une vie autonome et citoyenne.