Le C2A : Club Action Avenir de Bergerac

Le C2A, Club Action Avenir de Bergerac

 

 

NOUS CONTACTER
• par téléphone : 05 53 27 45 49
• par mail : antony.robin@ch-vauclaire.fr

PRESENTATION
Le C2A de Bergerac, c’est :
• un centre innovant de formation et d’accompagnement au rétablissement
• complémentaire des soins médicaux psychiatriques dispensés par l’hôpital Vauclaire ou par les psychiatres de ville
• librement accessible aux personnes de 18 à 35 ans en situation de vulnérabilité psychique (troubles schizophréniques, troubles bipolaires, dépressions sévères, addictions)
• librement accessible aux familles

PLUS D’INFORMATION
• Lire le flyer de présentation du C2A, cliquez ici
• Lire le flyer de présentation de la Permanence Familles, cliquez ici

OBJECTIFS
• Améliorer la qualité de vie des personnes ayant un trouble psychique grâce à un haut niveau de rétablissement
• Améliorer la qualité de vie des familles ayant un proche en situation de vulnérabilité psychique
• Favoriser la prévention et l’intervention précoce
• Soutenir le développement de la pair-aidance en Dordogne

FONCTIONNEMENT
L’accompagnement C2A vise à permettre à la personne de retrouver un bon bien-être psychologique, physique et social.
Ce bon niveau de bien-être global va permettre progressivement à la personne de se rétablir et de développer son projet de vie : formation, travail, logement, vie sociale, loisir, vie amicale et amoureuse, etc.
Le C2A travaille en lien avec les acteurs de la réinsertion sur le Bergeracois : Mission locale, CAP EMPLOI, ARI Insertion, SIPB, etc.
Le C2A permet également aux familles qui le souhaitent d’être informées et soutenues, et de devenir des acteurs du rétablissement de leur proche en situation de vulnérabilité psychique.


EN SAVOIR PLUS SUR LE C2A

  • Lire l’article paru le 03/06/2021 sur le site de la revue SANTE MENTALE, cliquez ici
  • Lire l’interview 2021 des usagers du C2A, cliquez ici
  • Ecouter l’interview de Antony Robin et de 2 usagers du C2A enregistré en 2019 pour l’émission « La Vie en Bleu » sur Radio France Bleu Périgord, cliquez ici